Le Blog de LESCARPIN

Trois conseils...pour talons hauts

Lescarpin donne des conseils pour porter des talons

«Le talon haut a été inventé par une femme qui en avait assez d’être embrassée sur le front», affirmait Sacha Guitry. Et la chaussure de luxe? Par des hommes qui ont su conjuguer tous les fantasmes féminins.  Certains créateurs comme Edmondo Castillo, designer de la maison Sergio Rossi, ont compris que la chaussure devait rester un pur objet de désir, sans être trop choquante.  

                                               Sergio ROSSI                                                   

 

La mode est un plaisir, elle permet de rêver , d'imaginer, de s'évader....Juste ce qu'il faut d'excès, dans la simplicité, se faire plaisir, sans se brimer.


Trois petits conseils:

1 -Ce qui compte dans une chaussure à talon haut, c'est sa cambrure, pas sa hauteur. L'équation "plus une chaussure est haute, plus elle est inconfortable" est totalement fausse.

2 -Acheter ses talons une taille au-dessus ne fait pas gagner en confort. C'est un erreur plus grave encore. Il vaut mieux choisir au contraire une demi-taille en dessous, être un peu serré, mais avoir la cambrure du pied proprement posée sur la chaussure.

3 -Les modèles du soir doivent pouvoir être plus naturels, comme des bijoux toujours portés. Une chaussure doit être vivante autour du pied, en harmonie avec la jambes. Pas seulement magique sur une étagère.



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

legs85 23/08/2010 21:15



J'ADORE le dernier cliché... 200% glamour, des escarpins aux lignes classiques et raffinées...superbes avec cette petite jupe qui épouse les formes et ces bas divins !!!



pierre 17/01/2007 08:01

bonjour, ça ne se fait pas de passer  après une dame dans les escaliers... et pourtant.... voilà ce que la bienséance nous fait manquer....merci pour ce cliché un tantinet rétro.pierre

cendrillon 24/12/2006 19:17

Il faut toujours écouter sa grand-mère, une couture artificielle et un un teint à la pelure d'oignon ou au marc de café...que d'imagination pour plaire...

koulou (flégroll) 22/12/2006 23:08

jolie photo, ça me rapelle ma grand-mère m'epliquant que pendant la guerre, pénurie de bas, on se desinait la couture derrière la jambe teintée au fond de tein ... Ces mollets ont quelque chose de très sensuel ...