Le Blog de Lescarpin, un univers au féminin

Lescarpin vous invite dans son univers au féminin en bas nylon et talons hauts

L'adieu à Annie Girardot, pour moi tu restes Nadia...

Souvenir d'une jolie femme dans un film qui a marqué ma jeunesse... Mme Annie Girardot dans "Rocco et ses frêres"

 

Comme tout le monde, j'ai appris ou devrais-je dire: "Le monde m'a envoyé une news sur mon iPhone", m'informant que Mme Annie Girardot s'en était allée retrouver son ami de longue date Mr Gabin. Et là, j'ai eu comme un débordement d'images devant mes yeux.

Je ne me souviens plus trop, mais à mon avis, la dernière séance du mardi soir devait y être  pour beaucoup dans ce souvenir: Annie Girardot et Alain Delon subliment dans Rocco et ses frêres, un des chef d'oeuvre du cinéma franco- italien réalisé par Luchino Visconti.

Annie Girardot avait à peine 30 ans lorsqu'elle joua Nadia, une jolie prostituée à la fois diablesse et martyre, dont Alain Delon (Rocco) et Renato Salvatori (Simone) étaient tous deux amoureux.

Loin de moi l'idée de vous raconter tout le film mais j'avais vraiment adoré cette jeune femme pleine d'émotion, les yeux débordant d'amour et de tristesse, pendant que les miens débordaient de larmes...

 


 

annie girardot

 

annie-girardot-2011

 

annie-girardot-rocco.jpg

 

girardot-alain-delon

 

girardot-delon

 

rocco-et-ses-freres.jpg

 

rocco-delon.jpg

 

alain-delon-girardot

 

Une étoile de plus dans le ciel

missdessous.jpg

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lescarpin

Passionnée de féminité, je porte des bas nylon et escarpins à talons hauts toujours. J'ai la chance de travailler dans un secteur qui me convient parfaitement où la femme est mise sur la plus haute marche du poduim.
Voir le profil de Lescarpin sur le portail Overblog

Commenter cet article

Legs 01/03/2011 14:13



Je suis heureuse de lire ici ce bel hommage que tu rends à cette si grande actrice et surtout à cette femme qui ressemblait tellement à la femme que l'on pourrait croiser au coin de sa rue. Elle
avait su rester modeste, simple, accessible... une femme que l'on aurait aimé croiser et avec qui il devait être plaisant de bavarder. Annie avait beaucoup de charme, de douceur et de timidité...
ce n'est que mon ressentit ! Pour ma part, je ne garde d'elle que les meilleurs souvenirs, c'est ce qu'elle aurait aimé sûrement... pour effacer les années plus difficiles...


Tendres souvenirs à cette grande Dame et Merci à toi Sandrine pour cette touchante attention.



Valmont 01/03/2011 10:24



Vous lui rendez un bel hommage, mérité, pour une femme qui fut à la fois une grande actrice, mais aussi "l'incarnation" cinématographique de la femme des années 1970, parmi de rares autres
actrices d'alors, et une femme dans la vie touchée par la maladie, maladie perverse pour toutes celles et ceux qui en sont touchée, mais doublement perverse comme maladie pour une actrice
pourrait-on presque dire, et qu'elle a eu le courage de dévoiler, ce qui l'a sans doute aussi aidé et soulagé quelque part... Le film dont vous faite allusion est très réussi...


On peut ajouter "Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas... mais elle cause", de Michel Audiard, "La Gifle" de Claude Pinoteau, "Tendre Poulet" de Philippe de Broca, "Docteur Françoise
Gailland", ou "La pianiste" de Michael Haneke, qui lui valut un César du meilleur second rôle en 2002...


Bonne journée et bien à vous.



Gentleman W. 01/03/2011 10:20



Cette femme avait un vrai coeur pur, elle donnait tant, elle ne recevait que peu.


Elle avait combattu ses démons, sa propre vie, ses doutes.


La maladie l'avait soulagé de la mémoire de ses souffrances, quelques années.


Elle était surtout BELLE, très BELLE, très FEMME, à tous âges.


Elle ne s'est jamais caché, elle sera éternelle!!!!



clau 01/03/2011 09:47



D'autres s'en sont alles ailleurs ,certes pour un monde plus doux ,il faut y croire mais hier en apprenant la mort


Annie mon coeur s'est un peu plus etreint encore etc'est comme un peu de moi meme qui a dit adieu .


elle  a incarne ma jeunesse et je me dis comme le temps passe et emporte avec lui des bribes de nous


son souvenir restera intacte dans nos memoires si la sienne voyageait deja plus loin  adieu notre belle et grande Annie


je suis sure que tu reconnaitras tous ceux qui t'ont admire et aimee baignee dans ton aura de lumiere



Katia 01/03/2011 08:42



Une belle pépée la Ninie !!!


 


Hello ma Nénette, tu vas bien ? Moi aussi ! Enfin... ça va mieux après une grosse bronchite, tenace et tout et tout.


 


Gros bisous à toi et bon début de mois de mars. Dans trois semaines, c'est le printemps !!!    Hip !
Hip ! Hip ! Hourraaaaaaah !!!


 


Katia.



Jacques 01/03/2011 08:14



Merci pour ce bel hommage