Le Blog de LESCARPIN

Tout le charme du corps ...et des talons aiguilles

Lescarpin et ses crayons...

Le corps et plus particulièrement le nu a toujours été une passion, j'ai commencé par apprendre à le regarder, à le dessiner ...

 

Douceur et timidité

 

Pudeur tout juste dévoilée


Même le corps au masculin m'intéresse, mais imberbe ...


Aujourd'hui je me sers du mien comme support pour bidouiller sur photoshop ...
Où se trouve la frontière entre l'art, la photo de charme et le porno?
Qu'est-ce qui rend une photo vulgaire : " l'attitude du modèle ou le regard du photographe ? ", voilà deux questions qui j' espère feront débat.

  






 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Master 30/05/2010 12:30



Tout dépend del'angle de vision ... celui du modèle, celui du photographe ou de celui qui regarde ...


Il y a de mauvais "casting", des énergies qui ne concordent pas entre le modèle et son photographe ... et il y a c'est vrai de piètres photographes ... sublimer une femme n'est pas donné à tout
le monde  ... que ce soit dans le domaine de la photo, de la musique de la mode en générale et en évidemment en amour !


La technique ne suffit pas ...


Ensuite la vugarité c'est comme la connerie ... c'est très subjectif ! une attitude peut-être jugée vulgaire avec un modèle et très excitante avec une autre ! tout comme certains sont pitoyables
dans une tenue en latex ou en cuir et d'autres vont sublimer leur corps ...


Très beaux dessins et photos ... le chemin de ces escarpins, bas et jolies courbes ... hummm


WIKI :


La vulgarité est ce qui caractérise le langage et le comportement du bas peuple, aux yeux de ceux qui estiment ne pas en faire partie. Le vulgaire est fortement réprouvé
par les bien pensants, contrairement au grégaire, qui est un comportement de masse non choquant.


L'origine du mot est dans le latin vulgus, "bas peuple", alors que le mot grégaire a son étymologie dans le latin grex, "troupeau".


 


 



lescarpin 30/05/2010 16:45



Merci pour votre passage par ici. Ce fut un plaisir de vous lire sur ce sujet;)


Je vous souhaite un bon concert pour le 4 Juin


Bon dimanche


S.



dekker05 21/04/2010 01:24



à voir ces talons aiguilles , je les imagine dans ma bouche  les léchant pendant que je me caresse;



HENRY 22/11/2007 19:00

voir les talons de cette façon , je trouve çà très excitant, on a envi de mettre les talons dans sa bouche.

Yuma 06/06/2007 15:04

à mon avis ce qui rend une photo vulgaire est le regard du spectateur ce n'est ni le model ni le photographe en tout cas pour celle ci

sandokan 21/04/2007 23:15

je decouvre, ici, un dessinatrice talentueuse.Continues à cultiver ce don qui est en toi, tes dessins sont doux et charneles .

laurent 12/04/2007 20:46

vulgaire or not vulgaire.. je dirais que ça depend beaucoup de l'oeil du visiteur, de sa faculté à voir la beauté de la photo dans une scene qui peut etre plu sosée.  Egalement, une photo peut, avec toute l'histoire qu'elle represente pour le modele et le photographe, etre à leurs yeux tout a fait "honnete" et paraitre completement vulgaire pour un oeil externe qui n'a pas toute l'atmosphere. Une photo sortie de son contexte ou de sa serie peut effectivement etre perçue differement entre les auteurs et les visiteurs.
Sur la question "est ce l'attitude du modele ou le regard du photographe", ça peut etre un ou l'autre lorsque c'est fait sans passion ou sans "feeling" entre les 2. D'ou la priorité à mettre dans la rencontre et la connaissance de chacun, plus que dans la seance proprement dite.
en tout cas tant que tout est fait dan sle respect, il n'y a pas de vulgarité.
 
A+
Laurent

vinss 06/04/2007 09:25

beaucoup de talent(s) !!! que ce soit dans le dessin ou en photographie....
J'aime tes dessins aux crayon : la finesse des traits, la lumières, les formes suggèrées par les ombres... j'imagine tes doigts estompant, suclptant, soulignant les courbes... c'est très charnel !
Personellement, je fais du pastel. j'aime le contact direct avec le médium et le papier, et la façon "physique" de travailler le dessin. c'est un peu de la sculpture en 2 dimensions.