Le Blog de LESCARPIN

Des bas et des porte-jarretelles ... Chez Dior, par John Galliano

John Galliano pour la maison Dior, nous enseigne l'effeuillage vestimentaire, un strip-tease technique des grands rendez-vous de l’histoire de Monsieur Dior où le tailleur Bar, les basques avec tailles soulignées, les drapés et bouilloné en tous genres se voient déshabillés dans leur propos.


Retour  tant attendu par grand nombre d'entre nous, qui raffole d'une lingerie tendance année 50...L’attirail des pin-up, vient dénuder le meilleur d’une Couture qui n’a plus besoin de grands effets pour paraître et exister.

Galliano affirme s’être inspiré d’anciennes photos d’essayages montrant le maître dans ses œuvres, mais peu importe au fond, l’origine de l’histoire car Galliano vitamine son discours d’une toute autre manière. En simplifiant son défilé, il touche à l’essentiel d’un savoir-faire qui historise à nouveau le style Dior, accentue en teintes colorées, rose, orange, pourpre des pièces  Couture qui ne semblent plus désabusées par le passé.

Ici, on s’amuse à faire « comme » : une vision grand genre des images des photographes comme Horst, Penn ou Avedon…Mais aucun abus, ni même l’outrecuidance d’un déguisement, la Couture selon Galliano part en gala  avec une halte dans un bosquet frais aux couleurs fruitées et exquises.







John Galliano apporte une note sexy, ses modèles «oubliant» souvent le haut ou le bas pour laisser apparaître un corset, un soutien-gorge, un porte-jarretelles et des bas couture.






Les vestes bar rebrodées se portent  juste avec porte-jarretelles, escarpins et chapeau. Un paletot se contente de bas couture glissés dans des escarpins.




John Galliano joue les dessous-dessus, avec des corsets lacés noirs ou chair apparaissant au creux d'un dos nus ou portés sur une robe, des combinaisons dont la dentelle dépasse de l'ourlet, des jupons de tulle brodés.

Bref, je ne dirai qu'une chose : " Merci, Mr Galliano  pour cette somptueuse collection " ... Espérons, que cette mode Couture, se décline et descende dans la rue ...

Le bas et le porte-jarretelle devraient  faire leur grand come-back ...




Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

je suis ravie  de cette mode  enfin je vais montrer mes dessous   
porteuse de bas nylon et PJ depuis toute petite  et ce tous les jours même en été 
quel bonheur de sentir glisser ses bas l'un contre l'autre  


Répondre
H

J'ador les portes jeretel ils ont toujours été dans mon coeur! lol, c'est telemen bo et retro toute les femme devrai en porté, les homme devrai étrai heureu!!

http://helena-paradoxa.over-blog.com/


Répondre
S
magnifique collection Galliano... ma préférence allant aux modèles dont la transparence suggère et laisse toute liberté à l'imagination...
Répondre
C

pareillement ...


J
Cette nouvelle collection me ravit superbement, vivement que cette mode soit dans les rues....
Répondre
E
J'ai vu des extraits du défilé, c'est absolument exquis et sans aucune vulgarité. La classe sexy en haute couture !
Répondre
M
Merci Monsieur John Galliano !!! Enfin le come back des "VRAIS" bas nylon que j'attendais depuis si longtemps, et bien sûr des porte-jarretelles qui les complètent.MISS NYLON
Répondre
M
J'adore ...
Répondre