Le Blog de LESCARPIN

Patrice Catanzaro: mise au point ...

La question est posée par le créateur, Patrice Catanzaro:


Qui décrète qu'un matière est fétichiste ou ne l'est pas ???


Y aurait-il une polémique sur le fait que la matière fétiche de Patrice Catanzaro, le Wetlook, ne serait pas une matière fétichiste au même titre que le vinyle? Il semblerait bien que le débat soit lancé sur le sujet...

Qu'est ce que le "Wetlook" ou le "laqué", comme j'ai pris l'habitude d'appeler cette matière?

Le Wetlook, comme le vinyle, est un lycra avec une enduction, soit un traitement qui consiste à appliquer un liquide, laqué, peinture ou huile sur un textile.  Le vynile et le Wetlook sont des produits de façons similaires, seule l’enduction finale permet de les différencier.

J'ai moi même le plaisir de porter cette matière de qualité, et je peux affirmet que c’est comme passer une seconde peau. Elle offre un nouveau plaisir très sensuel au toucher et une douce sensation de nudité. Le Wetlook apporte au corps ce que les designs des tenues de Patrice Catanzaro offrent au plaisir des yeux : des vêtements somptueux et ludiques aux coupes et finitions soignées.


Patrice Catanzaro se définit: « Je suis fétichiste, OUI ! Oui, dans la mesure où je prends un plaisir inouï à jouer avec des matériaux qui collent parfaitement à la peau et mettent le corps en valeur, comme le Vinyle et le Wetlook. Les matières que j'utilise sont des outils exceptionnels, grâce auxquels je cherche en tout premier à sublimer la femme. Je suis un Fétichiste de la Femme et pour la Femme. Le Wetlook et le vinyle sont idéals pour mettre en pratique ce véritable culte que je voue à la séduction féminine. Spectaculaires, scéniques, ils collent parfaitement à mes créations. Ils donnent aussi ce petit côté "créatures venues d'ailleurs". Le brillant de cette seconde peau transforme la femme qui revêt mes créations en véritable créature, un bijou remarquable de beauté.  Doux au toucher, le Wetlook et le vinyle sont une invitation aux caresses dont je ne me lasse jamais. »

Robe courte Patrice Catanzaro Thaïs

La matière fétiche de Patrice CATANZARO, ou comment va Patrice de la matière au fétiche ?

Pour garantir un tombé parfait de ses créations, Patrice ne se contente pas d’acheter n’importe quelles matières comme le font beaucoup de ses concurrents. Il fait produire exclusivement pour ses besoins les matières qu'il utilise et tout particulièrement sa matière fétiche que j'appelle « Laqué » ou « Wetlook ». En décidant personnellement de la composition chimique et de la technique de fabrication de ses matières pour obtenir la meilleure qualité possible, Le designer " alchimiste" offre un nouveau «Laqué » / « Wetlook » qui allie l’aspect du cuir et du latex, la souplesse du Lycra et le brillant du vinyle.

Patrice Catanzaro collabore depuis de nombreuses années avec les grands photographes et magasines de la scène fétiche : Christophe Mourthé, Peter W. Czernich, Helmut Newton, Andy Julia, Robert Chouraqui, …, Marquis, Secret Magazine, … pour ne citer qu’eux. Ses vêtements fétiches sont distribués et portés dans les plus belles boutiques et soirées fétichistes du monde entier. De San Francisco (Marquis Fetish Ball) à Paris (Demonia), de Tokyo à Ibiza (Sa Majeste), De Rotterdam et Amsterdam (Absolute Danny, Subliem) à Vienne (Spartacus, Le Swing) en passant par Berlin (Hautnah, KitKatClub, VENUS), Hamburg (Boutique Bizarre, Extravaganxa), München (Domination), Düsseldorf (Highlights), Essen (Fetish Evolution), et encore tellement d’autres !

Patrice : « Ma matière " Wetlook " a l’aspect d’un cuir fin comme un voile, aux propriétés moulantes exceptionnelles. C’est une seconde peau, souple et collante. Le « Wetlook » n’est ni plus ni moins que du vinyle mat,  mis au point plus récemment que le vinyle, dans le but d’apporter une image nouvelle dans l'univers des étoffes troublantes et miroitantes : le Mat. Si certains ne découvrent le Wetlook ou le laqué qu’aujourd’hui, Il faut savoir que j'utilise cette matière depuis de nombreuses années.Lorsque je vois et j’entends les fétichistes dans le monde entier porter mes créations, et redemander toujours et encore de nouveaux modèles fais avec mon « Wetlook », lorsque je vois le plaisir que cette matière leur procure, une seule question me vient à l’esprit : Qui a le droit de dicter à des milliers de fétichistes que la matière qu' ils portent n’est pas un tissu fétichiste ? Les fétichistes qui la porte, et eux seuls ! »




Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sirithil 24/08/2010 05:30



J'ai eu l'occasion de porter une robe en laqué Catanzaro au salon de la photo, et je n'ai rien trouvé à redire. La matière est souple, douce, agréable à porter, et comble justement le "défaut" du
vinyle à mon sens: souvent, celui-ci est trop rigide pour obtenir un vêtement très moulant.



lescarpin 24/08/2010 11:05



C'est vrai cette matière est une véritable seconde peau.