Le Blog de LESCARPIN

Les bas nylon et les Bordello de Lescarpin à Moissac...

Lescarpin en bas nylon et Bordello retrouve les sculptures de Jean-louis Toutain devant le parvis de l'église de Moissac...

 

Les températures avaient baissé et à l'envie d'enfiler un prototype de bas couture, je n'ai pu résister. Accompagner de mon fidèle photographe, j'ai pris la direction de Moissac, une superbe cité du Tarn et Garonne située sur les chemins de Compostelle...Et oui, elle aussi;)

Mondialement connue pour son abbaye romane dont le cloitre et le portail sont classés au Patrimoine Mondial, Moissac se voit également traversée par la véloroute des deux Mers, reliant l'Atlantique à la Méditerranée. Voilà qui devrait vous encourager à visiter la dite cité.

Après avoir joué les équilibristes désarticulés sur les pavés de cette rue que j'ai bien du maudire 100 fois, tenant fermement la main de mon photographe,  j'arrivais sur mon lieu de rendez-vous sans plaie ni bosse. Sur la petite place qui côtoie l'église abbatiale se trouvait la mère et l'enfant qui filait la laine sur ce banc et pour ne pas les déranger je choisissais l'autre extrémité du banc froid à mes cuisses. 

Et là, je suis obligée de vous parler d'une vision d'horreur...Regardez plutôt la deuxième photo, bon ok après avoir fait une pose plus ou moins longue sur la couture de mes bas et sur mes nouvelles Bordello. Vous y êtes!!! Là, juste là, entre les joints de ces maudits pavés, alors ça vous fait quoi tous ces mégots de clopes qui jonchent le sol??? C'est franchement dégueulasse, quand je pense à tous ces cendriers de poche qui dorment chez le marchand et à l'employé municipal qui va devoir se coltiner tout ça à la main. Quoi, quoi le ballet? Ben non, il ne s'en sortira jamais le pauvre diable, vu que ces messieurs de la chaussée ont décidé de paver en laissant des joints creusés. Alors vous voyez bien que cette méthode de pavage est totalement nulle pour tout le monde, aussi bien pour les mégots que pour les talons fins!!!

 

Help, Mr le Maire de Moissac ;)

 

 

moissac-lescarpin.jpg

 

lescarpin-pleaser.jpg

 

lescarpin-moissac

 

lescarpin-copie-7.jpg

 

A suivre...

topaze_copie_2.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F


Ces chaussures sont certainement le complément idéal à de belles jambes et de jolis bas à couture, vous en faites une belle preuve en cliché. Le deuxième retient tout particulièrement mon
attention, déclinant le glamour sous de nombreuses formes, de cette ombrelle splendide (votre chéri a beaucoup de goût !) à cette dentelle qui s'échappe très innocemment de ce banc, comme pour
mieux s'approcher de ces coutures délicatement dessinés qui contrastent à merveille avec le voilage. Vivement la suite !


Mes amitiés à vous,


François.



Répondre
L


Merci Francois pour la poésie des mots



D


toujours un plaisir intense de voir vos photos,  la théatralisation des photos sont vraiment d'un haut niveau , prendre du plaisir avec les yeux et laisser vagabonder son imagination car vos
modèles d'escarpins me donnent l'envie de shoejob



Répondre
L


Merci à vous de les apprécier



R


Une superbe série. La tenue, les bas et les chaussures sont magnifiques.



Répondre
P


J'adore l aphoto numéro 3, quant aux pavés je vous l'avait dit, les talons hauts et le spavés ne font pa sbon ménage mais heureusement qu edes bras forts sont là pour nous soutenir, quant aux
mégots, nous avons le smêmes sur nos plage sdu sud (dégueulasse) comme vous dites si bien!!


Bisous


 



Répondre
L


Rien en nous fera mettre des tongs ;)


Bisous



L


:)) Oh mais je ne proclame pas la disparition de ces jolies pierres.... Par contre, "jointez par pitié !!!" De jolis joints bien lisses qui ne viendront plus anéantir nos talons !


Bonne journée


Ps : Ce délicieux parapluie est dans l'esprit Chantal Thomass, non ? ... Monsieur est un homme de goût !



Répondre
L
C'est Jean-Paul Gaultier, alias mr Corset ;)
D


A oui les pavés en talons... quel calvaire!
Les bordellos sont superbes. Décidément il faut vraiment que j'en ai une paire!
J'aime beaucoup la photo avec le parapluie.
Sinon petite question: personnellement je porte des bas uniquement avec des tenues fifties ou des jupes plus ou moins longues car sinon, avec des jupes plus courtes, on voit la jaretière. Tu n'as
pas ce souci on dirait. C'est quoi ton secret (à part d'avoir de très belles jambes bien sûr) ? Bizzzz



Répondre
L


Si je n'ai pas de souci avec la jarretière et les jupes courtes, c'est avant tout que je considère qu'elle fait aussi partie de ma tenue, et que si par hasard ou pas elle fait son apparition, et
bien c'est un élément de charme et d'esthétisme tellement délicieux lorsqu'elle est jolie :)


Pour les jambes, je peux te renvoyer le compliment et pour ton élégance que dire...C'est parfait ;)


Bises


S.



L


Seules les femmes peuvent comprendre ce que les pavés peuvent nous faire endurer !!!...
Mais jointez vos pavés que diable, Messieurs les maires !!!!!... Faut-il que l'on déboule dans chaque commune en tapant du talon aiguille et en défilant avec des banderolles de nylon sur
lesquelles seraient brodé notre slogan... d'ailleurs il faudrait en trouver un slogan (je connais un petit doigt qui est le roi des slogans accrocheurs !!)...et de bons arguments...je pense que
pour les arguments à nous toutes cela devrait suffire... Alors qui est partante !! ;))


Les photos sont superbes ! j'imagine aussi ce parapluie, transparent avec les bordures noires et le lien noir façon corset...
Quant aux bas, ils sont visuellement parfaits  !


Merci pour la balade, Moissac est décidément plein de charme !



Répondre
L


Notez bien ma chère Leg85 que moi je ne souhaite absolument voir les pavés disparaitre mais qu'ils soient juste plus adaptés à nos talons ;)


Merci pour vos compliments, quant au parapluie mon chéri avait craqué dessus et c'était mon anniversaire


La balade continue...


Bises à vous



C


Haaaaaaaaaaa Moissac ! Son foie gras, son abbaye, ses statues et surtout, son héroïne : la demoiselle au parapluie. Doudiou, moi qui boycotte les parapluies, je pourrais bien changer
d'avis... et déménager dans un endroit ou la pluie existe (il faut toujours choisir soigneusement ce qu'on décide de boycotter)


Clairement, un cendrier de poche, c'est très bon marché et en plus c'est très joli en rose fushia, suffit de ne pas l'oublier à la maison, le mieux c'est d'en avoir un par sac à main
(j'ai du bol, je possède seulement 2 sacs à main). Tout le monde sait que fumer tue mais personne ne sait que ces p'tits machins existent, au risque de rendre chaque jolie place de France
purement ignoble au regard pffffffft.


Ecoute, ma belle héroïne (voui je suis accro), je suis tellement énervée aujourd'hui que je me sens capable de défoncer 1 hectare de pavés à coups de tête, alors rendez-vous devant la
galerie d'art ?


Bisous à l'haleine nicotinique sur le prototype


PS : quand tu fais le parcours à vélo, c'est aussi en Bordello ???






Répondre
L


Bon, je vais de ce pas me mettre à la recherche d'un site qui fait de jolis cendrier de poche et aumoins mettre un lien ;)


J'espère qu'aujourd'hui tu es plus calme et que tu n'as pas de traumatisme cranien...


Pour ce qui est du vélo, c'est quoi ça déjà ??? Le petit truc avec des roulettes à l'arrière ;)


Grosses bises


S.



P


tous pour plaire la robe ,les bas,magnifique,super sandrine



Répondre
C


Les chaussures Bordello...mes préférées !!! j en ai 2 paires...de vrais chaussons !!



Répondre
M


Le coup du parapluie ;o)
Superbe photo !



Répondre
R


Toutes plus sympa les une que les autres



Répondre
C


Les bas, les chaussures, le parapluie... Magnifique



Répondre
L


Merci Cherry et à bientôt pour la suite



M


Mes yeux ne prennent le temps d'apprécier que le beau : Vous, vos bordello et leurs rubans fantasques, les pavés et le cachet de cette ville pleine de charme, et les sculptures voluptueuses.


Bravo pour cette qualité



Répondre
L


Merci Mr W, mais cela gache tout de même un peu le tableau et j'en connais une qui sera de cet avis, car elle au moins dégaine son petit cendrier de poche :)


Bises


S.



O


On croirait du Henry Moore. Pas les mégots, la sculpture.



Répondre
L


Vous êtes dans le coin je crois, alors serez vous tenté par Moissac?



V


Je connaissais de Moissac, les raisins, délicieux...


Le jeu des photographies avec le cadre et les sculptures monumentales est très réussie, votre tenue ne l'est pas moins et vous la portez avec beaucoup d'élégance, amitiés à vous.



Répondre
L


Le chasselas n'est ce pas :) Merci pour tous ces compliments mon cher Valmont


Talonnement vôtre



J


Vous avez raison, chère Sandrine. Ces mégots offrent un spectacle pitoyable. 


Félicitations pour votre article qui est intéressant et bien rédigé, comme d'habitude.


Bien à vous,


Jacques



Répondre
L


Je vous remercie beaucoup Jacques


A voir la suite ;)


Bonne soirée